Autres définitions à lire pour bien comprendre
 
biens
 
 


Dis M'sieur, en économie, qu'est ce que c'est que la rareté ?
 

En bon français la rareté est le caractère de ce qui est rare c'est à dire de ce que l'on a du mal à trouver.

En économie c'est un peu différent. Pour un économiste, la rareté est le caractère de tout ce qui a une valeur parce que : premièrement cela correspond à un besoin et que, deuxièmement, cela n'existe pas dans la nature, au bon endroit, en une quantité tellement importante qu'elle paraisse illimitée.

Il y a donc des nuances à la rareté. Par exemple il n'est pas rare de trouver des "montagnes" de sable chez un marchand d'agrégats(1). Mais ce sable y a néanmoins une valeur parce qu'il est plus rare ici qu'au milieu du Sahara où personne n'a besoin d'en acheter tellement il y en a. Cette valeur tient aussi au fait que cela a coûté pour amener ce sable jusque chez ce marchand dont les clients ont besoin de sable.

Parallèlement, il y a les diamants auxquels on attribue une grande valeur parce qu'ils sont très très rares et, taillés, très beaux, au point de susciter une demande forte.

Donc, en économie, tous les biens ou services sont qualifiés de rares mais plus ou moins. La rareté et l'utilité (qui est liée au besoin) sont les deux principaux éléments qui participent à établir la valeur des biens. On dit que ce sont les deux fondements de la valeur.

Les économistes disent que l'économie est la science qui consiste à lutter contre la rareté des choses. On dit aussi qu'elle consiste à gérer la rareté des choses.

 

(1) dans l'industrie du bâtiment et des travaux publics, les agrégats sont les matériaux qui entrent dans la composition du béton (sable, gravier, etc.)



 
Design par DJI pour Kitgrafik.com