Autres définitions à lire pour bien comprendre
 
Produit
 
 


Dis M'sieur, en économie, c'est quoi un service ?
 

Le mot service a tellement de sens différents souvent très proches ou simplement cousins qu'il est l'objet d'ambiguïtés. En économie, quand on parle de produits, certains d'entre eux sont des services. Il y a aussi les services publics, les services en porcelaine, ou encore le service de la dette ou le service militaire, etc. et qu'il ne faut pas confondre car très différents les uns des autres.

Nous n'allons nous intéresser qu'aux services que l'on produit pour les mettre sur le marché :

Un service est le résultat d'une activité qui aboutit à un produit immatériel destiné à être acheté et consommé et qui a donc une valeur économique et une utilité(1). Un service peut comporter des éléments matériels accessoires (biens). Il est livré et consommé dès sa production.

Un service peut être marchand ou non marchand. Un service marchand est vendu et un service non marchand est fourni gratuitement, généralement dans le cadre d'un service public (exemples : le cadastre ou l'enseignement).

- M'sieur, le service militaire, c'est un service ?

Pas au sens qui nous intéresse. C'est encore une autre sens qui est plus proche de son sens étymologique (du latin servitium, de servire, être esclave). Il s'agissait, il y a encore peu de temps en France, d'une obligation de servir son pays en participant à son armée.

- Oui mais, M'sieur, le service public, lui, c'est bien un service ?

Non ce n'est encore pas le sens de service qui nous intéresse. Mais là l'ambiguïté est encore plus grande. Un service public c'est une activité d'intérêt général assurée par l'État ou un organisme privé. Cette activité peut consister le plus généralement à fournir un service (exemple : transport de passagers par la SNCF) ou à fournir un bien (exemple : la production et la fourniture d'eau potable par une commune ou une compagnie des eaux). Tu notes au passage que le transport d'un passager, immatériel, ne peux pas se stocker et se revendre alors que l'eau, matérielle, peut se stocker et éventuellement se revendre.

- M'sieur, si un repas au restaurant est un service, une pizza que j'emporte pour la manger chez moi en est un aussi ?

Est-ce que tu peux revendre ta pizza avant de la manger ? Oui ? Alors elle n'a pas été consommée au moment où elle a été produite et livrée, ce n'est donc pas un service. C'est un bien. Tu vois, en fait, un service, tu ne peux pas le revendre après en avoir pris livraison. Et le fisc le sait bien. Il n'applique pas la même TVA sur une pizza consommée sur place (service) et une pizza emportée chez soi (bien).

 

(1) L'insee donne la définition suivante :

Une activité de service se caractérise essentiellement par la mise à disposition d'une capacité technique ou intellectuelle. A la différence d'une activité industrielle, elle ne peut pas être décrite par les seules caractéristiques d'un bien tangible acquis par le client.

http://www.insee.fr/fr/nom_def_met/definitions/html/services.htm

NOTA : C'est cette définition qui est retenue par certains professeurs de technologie. La définition de l'insee décrit les moyens de production d'un service plutôt que le service lui même. Une définition doit être généralisable claire et sans ambiguïté et celle ci ne l'est pas. Il faut garder à l'esprit que pour les statistiques de l'INSEE, c'est l'activité principale de l'entreprise qui détermine l'affectation de toute sa production à son secteur d'activité. Il faut, selon moi, pour des enfants de 15 ans, éviter de rendre la notion de service encore plus ambiguë qu'elle ne l'est. Puisque c'est une notion d'économie, faisons confiance aux économistes et restons en donc aux définitions de nos manuels d'économie.

Pour moi, la définition courante la plus précise et la plus satisfaisante mais destinée à un public un peu averti, est celle-ci :

"Les services sont le résultat d'activité qui se traduit non par des produits matériels, mais par une utilité ayant une valeur économique"

 
Design par DJI pour Kitgrafik.com